Les parcs urbains


A Grigny/Rhône, Auprès de vous, Non classé / vendredi, août 9th, 2019
Le parc du Rhône, dernier né des parcs Grignerots

Les parcs urbains du château, du Manoir, Auguste Veyret, du Garon et enfin du Rhône sont les cinq principaux poumons verts urbains de Grigny. Ils ne sont pas les seuls espaces verts, avec le plateau des Brosses et de Montmelippe, avec les bords du Rhône, avec l’Ile du Grand Gravier, avec les bords du Garon, la ferme Poulenard préservée, la ville de Grigny est vraiment une ville verte, une ville Nature.

Les canards du parc du Manoir

Des espaces de Nature

Mais l’utilité des parcs urbains n’est pas que verte. Ils sont évidemment des lieux pour la Nature, des réserves de biodiversité. L’installation d’hôtels à insectes et des nichoirs dans tous nos parcs d’ici la fin de l’année est une ambition majeure, qui va dans ce sens. Au parc du Rhône, nous aurons aussi un éco-pâturage dans quelques semaines, avec des moutons qui entretiendront les espaces naturels.

Un hôtel à insectes du parc du Rhône

Ainsi, au parc Auguste Veyret, nous avons replanté de nombreux arbres, et plus spécifiquement des fruitiers. Nous avons créé le premier verger conservatoire de la ville, nous le compléterons dans les années qui viennent. Ainsi, les premières poires et les premières pommes seront récoltées en cette fin d’été. C’est un parc important à développer.

Des espaces de vie

Mais les parcs urbains ont d’autres utilités. Au parc du Rhône, nous avons investi dans le sport avec le parcours de santé, dans la convivialité avec les espaces Convergence et des familles, dans les jeux pour enfants, dans la culture. La plaine des cultures qui se mettra en œuvre cet hiver. Nous rassemblons de nombreux habitants avec le feu d’artifice chaque 13 juillet depuis 2014, l’association des Singes accueille avec la Guinguette de nombreux Grands-Lyonnais.

L’araignée du Parc du Rhône

Le parc du Manoir est plus contemplatif, pour profiter du calme de l’étang et des arbres ancestraux. Les mariés ne se trompent pas, en fixant sur la pellicule, dans ce parc, le plus beau moment de leur vie.

Le plan d’eau du parc du Manoir

Le parc du Château est aussi un espace privilégié. Son jardin à la Française, son théâtre de verdure, ses jeux de pétanque sont des espaces qui n’existent pas ailleurs dans la ville. La richesse patrimoniale du château, les façades et les peintures murales classées de la « Maison des champs », une perle dans l’écrin naturel. Enfin, le parc est aussi la scène de l’événement culturel majeur de Grigny : « Les Nuits du Château », qui cette année a rassemblé plusieurs milliers de personnes, en particulier pour le concert de « Diva Faune »

Le parc à la Française du Château

Les parcs urbains, une de nos ambitions durables

Nos parcs sont nos poumons de vie dans la ville. Ils sont pour nous, importants, majeurs et nécessaires. Nous nous étions engagés à les développer, à les enrichir, nous l’avons fait et nous le poursuivrons, c’est vital. Ils contribuent à notre plan Canopée, 500 arbres en 4 ans, pratiquement atteint en deux ans.

Découvrir le Rhône depuis les nouvelles terrasses du Parc du Rhône

A Grigny depuis 2014, nous avons changé d’ère. Quand auparavant la ville vendait les espaces verts pour construire des immeubles, aujourd’hui nous aménageons des parcs et des squares. Nous investissons dans la Nature et dans l’écologie. Nous permettons aux habitants de partager des espaces naturels ensemble. Continuons dans ce sens.