Où sont les valeurs Humaines et Républicaines?


A Grigny/Rhône, Accueil, Non classé / mardi, mars 3rd, 2020

Dans moins d’une quinzaine de jours, les Grignerotes et les Grignerots voteront. Ils auront le choix entre deux bulletins.

Un bulletin n’est pas qu’un seul papier, ce sont des valeurs. Les nôtres sont humaines et respectueuses des autres, de tous les autres, même de nos adversaires. Chacun ses combats, nous c’est servir les habitants de Grigny. C’est la réussite de Grigny.

Depuis des années par notre présence sur le terrain, nous écoutons, nous répondons aux attentes des habitants, nous sommes à leur côté, matin, midi et soir, souvent même la nuit pour les aider, les accompagner, leur témoigner notre soutien ou notre compassion.

Forts de cela, nous avons pu construire un projet qui répond à leurs attentes, qui anticipe les besoins de demain, tant en terme d’emploi, que d’éducation, que d’humanité, que de mobilité, que de culture, de sport ou bien entendu de développement durable et de préparation de la ville au dérèglement climatique. Ce travail d’écoute et de concertation, de réflexion, de préparation et de construction du projet a été fait avec sérieux et professionnalisme.

On peut ne pas être d’accord sur certains choix, sur certaines ambitions pour la ville. C’est le principe de la démocratie. On peut proposer un autre projet, sur d’autres ambitions. C’est cela le levain de la République. Une idée contre une autre idée. Un projet contre un autre projet.

Mais depuis quelques années, on voit apparaitre une autre conception de la démocratie. Celle des populistes. Pas de projet, de la critique, du mensonge ou de calomnie pour seul programme. A Grigny, depuis quelques mois des rumeurs étaient répandues, toutes fausses et toutes démenties.  Les auteurs étaient masqués, cachés. Aujourd’hui les masques tombent, les auteurs sont connus publiquement !

Ceux qui n’ont pas la force des idées, qui n’ont pas la capacité à innover pour une ville plus dynamique et moderne, qui n’ont pas l’attention pour s’occuper au quotidien des plus fragiles ou de nos plus anciens, ceux qui n’ont pas la légitimité de la présence sur le terrain depuis des années pour connaitre les habitants et le monde associatif, ont choisi de n’avoir qu’un seul programme : l’attaque personnelle et la diffamation sur les réseaux sociaux. Il n’y a pas d’avenir dans la haine de l’autre.

Le monde se partage en deux catégories. Ceux qui font, au risque de se tromper parfois en voulant en faire beaucoup pour les autres. Ceux qui critiquent, qui finalement ne font rien, peut-être quelques « y’a qu’à » ou quelques « faut qu’on ».

Depuis toujours, nous sommes des « faiseurs », des passeurs d’humanité, des bâtisseurs d’ambition… Depuis 2014 vous l’avez vu, vous l’avez vécu.

Le 15 mars, vous aurez deux bulletins. L’un sera un acide qui désagrège et sépare. L’autre, le nôtre, celui de « Continuons Grigny ensemble » sera un passeport pour une ville moderne, une ville durable, une ville humaine connectée au monde. Un laisser passer vers l’avenir, celui de nos enfants, celui de notre ville, celui de Grigny.