Et après …


A Grigny/Rhône, Accueil, Au grand Lyon, Auprès de vous, Non classé / dimanche, mars 29th, 2020

La qualité d’air au Grand Lyon, comme partout dans le monde, semble meilleure dans cette période de confinement, complexe pour tous. Nous ne resterons pas éternellement dans cette situation, en dehors de l’Histoire, en dehors du temps. Et pourtant, nous devons agir durablement pour la qualité de l’air.

Une abeille butine une fleur au printemps à Grigny/ Rhône
L’abeille, symbole de la qualité de l’air

Une qualité d’air durable?

Évidemment que nous devons limiter le trafic routier polluant. On supprime les voitures ? La solution est simpliste. L’équation est là encore complexe. La voiture, le chauffage des logements ou encore l’activité économique, tout contribue à la dégradation de la qualité d’air. Mais nous pouvons agir sans renoncer à tout. Nous devons choisir notre monde de demain.

Les logements du Vallon sont isolés par l'extérieur pour une meilleure qualité de vie des habitants
Isoler nos logements, ici les appartements du Vallon en 2019

La première source d’économie réside dans les consommations que nous ne ferons pas. La première, car elle représente plus de 50% des particules fines, c’est le chauffage de nos logements. Nous devons isoler nos habitats, pour moins consommer en hiver mais aussi moins rafraichir en été. C’est le double effet saisonnier. Ces travaux, dans nos logements, créeront des emplois locaux, une réponse durable et économique.

Peut-on moins se déplacer?

Le second axe d’économie viendra des déplacements que nous ne ferons pas. Dans la contrainte du confinement, de nombreuses entreprises ont découvert le télétravail 5 jours par semaine. Dans la négociation nous pourrions expérimenter une à deux journées par semaine dans les mois et les années qui viennent. Tous ne peuvent pas? Commençons par ceux qui peuvent, par ceux qui veulent.

Le télétravail, en visio conférence

L’école en ligne avec son époque?

Qui aurait imaginé, des cours en ligne pour nos écoliers, nos collégiens et nos lycéens ? Pourtant la classe inversée, ce n’est pas un concept nouveau en éducation. Si nos jeunes pouvaient une journée par semaine apprendre par des activités en autonomie en ligne et à la maison, nous pourrions limiter des déplacements. Nous pourrions les former à une nouvelle forme de travail pour demain, plus distante, mais plus collaborative. L’école peut relever ce défi! Bien évidemment, nous devrons former les personnels de l’Education Nationale. Evidemment nous devrons avoir des réseaux fibre robustes. Investissons, l’avenir sera numérique et connecté.

Le portail Lumni,pour des cours de terminale en ligne
Lumni, une porte d’entrée vers l’éducation en ligne

La mobilité à plus d’un titre

Chacun souhaite-t-il avoir sa propre voiture ? Est-ce encore un marqueur social comme dans les années 60 ? Dans certains pays oui ! Mais ici ?  La voiture se loue, en longue durée ou à la demande. La mobilité s’achète mais plus la voiture. Le covoiturage, le réseau social de la mobilité a ses adeptes. Le vélo, dans le cœur de la cité, a ses aficionados. Mais l’important aujourd’hui est de garantir un temps de trajet. Dans un monde chronométré, minuté, chacun attend qu’on lui garantisse son temps de voyage. Les TGV régulent les trajets entre les villes françaises. Easy Jet garantit les temps entre les capitales européennes. Les métro et les RER assurent les espaces-temps entre nos quartiers dans nos métropoles. L’avenir passera par ces nouveaux investissements, le Grand Lyon n’échappera pas à la règle !!

Les nouvelles rames du Métro B, en gare
Les nouvelles rames du Métro B, un axe fort de développement pour le Grand Lyon, au Nord vers Rillieux et au Sud vers les 7 chemins / St Genis-Laval, une ambition à porter

Accompagner le changement

Le Covid 19 sera un drame humain. Chaque famille, chaque ville sera marquée. Que retirerons-nous de cette crise ? Pour la santé, je laisserai les spécialistes conclure. Pour ma part, j’observe que nous avons su faire différemment. Sous la contrainte certes, mais nous avons changé de paradigme dans de nombreux domaines. Ne revenons pas au monde ancien. Regardons devant. Changeons. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, plus durable …