Qualité de l’air à Lyon, Greenpeace étudie les écoles et crèches


A Grigny/Rhône, Accueil, Au grand Lyon / mardi, avril 9th, 2019

Dans une nouvelle étude, Greenpeace se penche sur la qualité d’air dans les écoles de Lyon.

Greenpeace Lyon
https://www.greenpeace.fr/pollution-de-lair-a-lyon/

Après avoir étudié les restaurations municipales, où Grigny était sortie en tête du classement, la qualité d’air est au cœur des préoccupations de l’association écologiste.

école polluée Lyon
Ecole Michel Servet, école des plus polluées de Lyon

L’ONG conclut que plus d’une école sur deux sur Lyon et sa première couronne est à moins de 200 m d’une forte pollution. Plus inquiétant, une école sur 8 est à moins de 50 m d’un espace qui dépasse les normes maximales autorisées de 40 mg/m3. Quand on sait que les dernières études annonces plus de 50 000 personnes meurent prématurément de la pollution, les effets sur les plus jeunes est bien entendu plus dévastateur.

Et à Grigny/Rhône?

Grigny n’est pas concernée, par cette étude, mais nous restons attentifs à Grigny à la qualité de l’air dans nos écoles. Dans le cadre de la rénovation des écoles maternelles Marie Curie et élémentaires Irène Joliot Curie, nous avons installé des CTA (Centrale de Traitement de l’Air) performantes. Ces centrales fonctionnent en filtrant l’air rentrant dans l’établissement et elle le réchauffe avec l’air sortant moins pur, par un système de doubles échangeurs. Nous préparons ainsi nos écoles à la troisième normes, pas encore obligatoire, mais nécessaire, celles de la qualité de l’air. Après les normes d’accessibilité, après celles de qualité énergétiques, elles assurent un confort optimal pour les utilisateurs des bâtiments et pour la planète.

En proximité des écoles nous avons aussi l’ambition de planter un certain nombre d’arbres. Ces derniers par leur ombrage assurent une moindre chaleur sur les sols. C’est important pour lutter contre le réchauffement. Mais leurs feuilles absorbent le dioxyde de carbone et rejettent de l’oxygène par la photosynthèse et ainsi dépolluent le secteur. Là encore sur les écoles Marie Curie et Irène Joliot-Curie, nous prévoyons une ceinture arborée.

Greenpeace air pollution
Le réfectoire des écoles Marie Curie et Irène Joliot-Curie

Un meilleur cadre de vie, un air plus pur, des températures maitrisées, une planète préservée, à Grigny nous investissons dans nos enfants, leur santé et dans le monde que nous leurs laisserons.