Quelle mobilité dans la vallée du Gier?


A Grigny/Rhône, Accueil, Au grand Lyon, Non classé / jeudi, mai 16th, 2019

Chaque matin, chaque soir, le nœud de Givors est bloqué. La vallée du Gier déborde de voitures et de bouchons. Depuis 250 ans la question des déplacements se pose dans cette vallée. Aujourd’hui la question ferons nous ou pas l’A45? Ferons nous ou pas un RER? Doublerons nous l’autoroute? Des réponses se sont succédé depuis plus de deux siècles.

Givors Saint-Etienne
Le canal devant le tunnel du Rocher Percé

Une innovation Lyonnaise

La découverte de charbon, dans les sous-sols de Givors, puis de Rive de Gier, puis à St-Etienne oblige à trouver des solutions efficaces et rapides pour son déplacement. Après le mulet, un homme d’affaire génial a lancé le canal de Givors à Rive de Gier, une innovation, c’était François Zaccharie. Mais criblé de dettes, il meurt sans voir l’aboutissement de son projet en 1780.

En 1788, la compagnie du canal de Givors poursuivra ses investissements avec le barrage de Couzon. Son rôle? Maintenir un niveau acceptable d’eau tout au long de l’année quand le débit du Gier s’avère insuffisant. En 1843, le canal est étendu jusqu’à la Grand-Croix. Il sera un temps espéré comme le « canal des deux mers », reliant le Rhône et la Loire, la Méditerranée et l’Atlantique. Une belle ambition inachevée.

Givors Loire St Etienne Nature
Les vestiges du canal, la persistance de l’eau favorise la végétation

L’activité minière est en plein développement, les verreries, les faïenceries de la région de Givors et Grigny, plus tard les hauts-fourneaux engloutissent des tonnes de charbon. La compagnie du canal de Givors est florissante …

Une innovation Ardéchoise

Les frères Seguin travaillent à la première locomotive à vapeur. Ils obtiennent du Roi en 1826, l’autorisation d’ouvrir et d’exploiter la première ligne de chemin de fer de France entre Lyon et St-Etienne. La réussite est au rendez-vous et le canal perd son intérêt … Le ferroviaire prend son essor et il s’installe à Grigny …

L’activité du canal cessera. Il sera racheté par l’Etat en 1886. Il tombera en décrépitude et l’autoroute prendra sa place au cours de la seconde partie du XXe Siècle. Aujourd’hui seule une double écluse subsiste entre Givors et Rive de Gier au niveau de Tartaras. Elle est entretenue par St-Etienne Métropole. Elle est ouverte au public et chacun peut se rendre compte du travail fait à l’époque.

St-Etienne Vert nature
Vue d’ensemble du site de la double écluse du Rocher percé

Quelle innovation pour demain?

Quelles seront les mobilités dans la vallée du Gier dans les prochaines décennies? Ce sont aux élus de ce secteur de le proposer. Dans l’Histoire, les moyens ont changé. Dans les deux cas, les entreprises privées ont investi et innové. Aurons nous le premier Hyperloop de France? Cesserons-nous une grande partie de nos déplacements par le télétravail et les espaces de coworking? Vivons et innovons, c’est l’Histoire.

Quelques références:

http://givors.69.free.fr/canal/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_Givors