Ville durable? L’ambition de Grigny/Rhône (69)


A Grigny/Rhône, Accueil, Au grand Lyon, Non classé / samedi, mars 30th, 2019

La ville de demain sera verte, durable. La temps du béton et du minéral est dépassé, leurs excès de chaleur seront notre enfer. Sans fraicheur, sans filtre végétal nous ne respirons plus. L’enjeu de nos villes est là. Quelle place feront-elles à la nature ?

Les villes c’est 3% de la surface de la terre, c’est 75% des émissions de CO2. C’est dans les villes que nous devons traiter en premier lieu ces émissions. Les pièges à carbone et à pollution, sont à installer au cœur des cités.  Là encore le local a du sens.

espaces verts et nature en ville
Maintenir des espaces naturels en ville

Mais comment faire ? Évidemment nous pourrions nous reposer sur la technique. Nous dire que dans quelques temps des puits à carbone et à pollution seront mis en œuvre par nos industriels. Certes, mais ce n’est pas encore le cas. Les seules solutions aujourd’hui viables et pertinentes sont naturelles, moins consommer et installer la nature en ville.

1er objectif : moins consommer

Moins consommer, c’est la première évidence. Une grande partie des productions agricoles sont jetées pour des bonnes et des moins bonnes raisons. Pour une grande partie nos déchets ne sont pas valorisés. Nos produits industriels sont majoritairement conçu avec une obsolescence programmée. Bref, le premier champ est là ! A Grigny par exemple nous avons divisé par deux en trois ans les consommations d’éclairage public. A Grigny nous avons obtenu le label « Commune sans pesticide », ne plus consommer de produits nocifs. Ce sont des signes forts !

2nd objectif : + de nature

Redonner une place à la nature dans nos villes, c’est un second axe majeur. Bien sûr nous pouvons tondre de manière moins fréquente les espaces verts, nous pouvons pailler les massifs, mais ce n’est pas suffisant. L’important c’est d’apporter plus de nature, plus de piège à carbone, plus de biodiversité. Créer de la « naturbaine », de la vraie nature en ville. Que la ville devienne un jardin sans fin, avec des poches de forêts, voire de forêts primaires. Les projets de petites forêts vierges urbaines, chères au botaniste Japonais Akira Miyawaki, sont des pistes intéressantes. Des villes et des pays montrent la voie. Berlin a déjà un arbre pour 4 habitants, New York plante un million de nouveaux arbres ou encore le Pakistan qui a lancé un « Tsunami » d’un milliard d’arbres en 2015.

Des chantiers engagés à Grigny

Ici à Grigny, le premier chantier a été de mettre en œuvre un plan « 500 arbres en 4 ans ». Plus de 300 ont été plantés en deux ans. Pas n’importe où. Dans les parcs urbains, le long des rues, dans les espaces les plus minéralisés, les plus bétonnés. En modifiant les sols pour qu’ils soient plus réfléchissants, avoir un meilleur albédo, c’est un gain non négligeable. Ce sont des solutions pour lutter contre les ilots de chaleur urbains. Là encore certaines villes sont des exemples, il est utile de regarder ce qui se fait ailleurs.

un millon d'arbres en ville
Un plan 500 arbres en 4 ans, déjà plus de 300 en deux ans

Le second chantier est de multiplier la biodiversité. Des bois coupés deviennent des hôtels à insectes. Des nichoirs, des boites à chauve-souris, des composts, des haies, des jardins, … Tout ce qui permettra de développer la biodiversité, tout doit être initié et les porteurs de projets accompagnés.

espaces verts
Un nouvel espace vert en construction par les services municipaux

D’autres pistes sont travaillées. Les éclairages sont changés par des leds. Les bâtiments sont isolés, les fenêtres changées pour limiter les déperditions. Les sols sont repensés pour lutter contre l’imperméabilisation quand c’est possible. Des panneaux photovoltaïques sont installés, des toits végétalisés offrent une cinquième façade naturelle, des véhicules électriques remplacent les vieux diésels. Les papiers sont recyclés dans les services, les déchets compostés dans les restaurants municipaux, …

Demain d’autres projets arriveront, pour les transports, pour les bâtiments, pour les entreprises, pour la ville et ses habitants, mais aussi pour la planète ! Grigny une ville durable, notre ambition, notre engagement. Grigny ville durable, nos actions ! Pour le développement durable, il faut plus que des mots. A Grigny nous posons des actes !

Des références, des pistes à explorer

http://collectivitesviables.org/articles/ilots-de-chaleur-urbains.aspx

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/dossiers/786-guide-lutte-icu.pdf

https://www.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/media/pdf/voirie/referentiel-espaces-publics/20091201_gl_referentiel_espaces_publics_thematique_lutte_contre_ilots_chaleur_urbains.pdf