Election du Maire de Grigny


A Grigny/Rhône, Accueil, Au grand Lyon, Auprès de vous, Non classé / samedi, juin 6th, 2020

Le 15 mars dernier, les électrices et les électeurs de Grigny ont renouvelé leur confiance à l’équipe « Continuons Grigny Ensemble ». A l’issue de la période de confinement, le conseil municipal a pu se réunir et élire le Maire et les adjoints. Vous trouverez ci dessous mon intervention, prononcée à l’issue de mon élection par le conseil municipal.

Une vue d’ensemble du Conseil Municipal de Grigny

« Mes chers collègues, Chères Grignerotes et chers Grignerots qui nous regardez en direct sur les réseaux Sociaux aujourd’hui puisque la crise du Covid 19 a fait que nous ne pouvons pas tenir ce conseil municipal en public comme cela s’est toujours fait à Grigny depuis que les maires sont élus. Bienvenue dans cette salle Edouard Brenot, qui pour la première fois aussi accueille le conseil municipal

En premier lieu, je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui ont permis notre élection. Toutes les électrices et les électeurs, deux sur trois, qui ont fait confiance à notre équipe. Une équipe expérimentée et en même temps renouvelée. En envoyant ce signal fort, les Grignerots ont voulu valider le travail effectué durant 6 ans par l’équipe sortante, toute l’équipe, les adjoints, les conseillers délégués, les conseillers municipaux, mais aussi les services municipaux qui ont su donner à notre ville une nouvelle dynamique. Qu’ils soient ici tous remerciés.

Les écharpes du Maire et des adjoints

Ce résultat élogieux, est évidemment un fort encouragement à poursuivre le travail engagé pour cette nouvelle équipe, des projets ambitieux ont été proposés, il convient de les mettre en œuvre au plus tôt. Ils concernent toute la population, des plus jeunes à nos seniors, des plus fragiles aux plus ambitieux.

Le Grand Cœur de ville redessinera, en respectant son caractère et son patrimoine, une nouvelle dynamique de village, une nouvelle ambition pour l’agriculture de proximité et offrira une nouvelle perspective avec de nombreux logements de meilleure qualité. Certains neufs et d’autres rénovés pour répondre aux critères d’une ville verte, durable et accueillante pour tous.

Les ambitions pour nos enfants, de la petite enfance à nos jeunes sont comme au mandat précédent très importantes. Le pôle enfance prendra vie, l’école Pasteur sera réhabilitée et agrandie, le stade sera largement rénové et embelli pour une pratique sportive et éducative de meilleure qualité encore.

L’école Louis Pasteur, un projet majeur du mandat

Les objectifs pour l’emploi, pour le commerce et l’économie locale sont élevés. L’arrivée du siège de « La Vie Claire » et ses 400 emplois à terme, la requalification des abords de la RD 386, que je proposerai de renommer en avenue Jacques Chirac, la mutation du site d’EasyDis ou encore la réussite du e-commmerce que nous devrons savoir négocier, sont des défis, qui répondront aux attentes de tous.

L’amélioration de tous les logements, pour les rendre durables et favoriser le vivre ensemble, ne sera pas une sinécure. La restructuration et la réhabilitation de la Résidence Pasteur, engagée depuis 5 ans : nous allons pouvoir enfin la mettre en œuvre définitivement. Les secteurs des « Pates Bertrand », du Sablon et bien évidemment de Bel-Air sont à repenser, à réhabiliter et faire vivre dans l’esprit de la ville verte, durable et humaine que les Grignerots et nous-même appelons de nos vœux.

En attendant le début du conseil …

C’est bien sûr la poursuite de l’amélioration des services publics, des services au plus fragiles, cette ambition humaine et solidaire qui nous tient tant à cœur et dont nous avons vu à quel point elle était utile ces dernières semaines. Cet accompagnement de chacun, dans son ensemble, en prenant en compte ses besoins mais aussi ses responsabilités. En considérant, chaque personne, chaque famille, dans sa globalité, de l’éducation, du logement, de la place dans la cité, du soutien et l’entraide donnés et apportés, bref l’humain avec un grand H.

Mais notre mandat, ce sera aussi, notre marque de fabrique, notre ADN, c’est a dire cette ville qui bouge, cette ville qui vit, cette ville qui se rassemble dans des moments forts, tant culturels, comme les nuits du château et demain les nuits du Rhône, ou encore sportifs, associatif ou événementiel, comme le marché du « Petit Sorcier ».

Grigny demain ce sera la ville connectée, avec la fibre pour tous et des réseaux de qualité, mais aussi le RER Sud, la via-Rhôna ou encore l’arrivée du Vélo’v.

Grigny demain ce sera une ville inclusive, qui donner sa place à chacun, quel que soit son âge, son degré d’autonomie. Mais aussi la ville qui offre une place aux aidants, un défi majeur avec le vieillissement de la population.

Le Pôle Enfance Robert Malfroy, un investissement au service des plus jeunes

Grigny demain, comme elle l’a entamé depuis 6 ans, ce sera la ville en transition, la ville durable qui se prépare au changement climatique, cette ville résiliente qui permettra à chacun de vivre sereinement et non pas simplement survivre, étouffés.

Tout cela c’est notre ambition, notre savoir faire, ce pourquoi deux électeurs sur trois ont décidé de nous faire confiance. Mais depuis le 15 mars, une crise sanitaire violente à frapper notre pays. Elle a déstabilisé le Monde, le France mais aussi notre ville.

Les élus de la précédente majorité mais aussi ceux de la nouvelle, les services municipaux ont répondu présents à ce défi sanitaire, humain, mais aussi pédagogique, économique et de lutte contre l’isolement.

Notre ville, notre pays, notre monde a connu une fracture. A Grigny, nous avons essayé d’accompagner chaque habitant dans son quotidien. Nous avons accompagné les professionnels de santé. Nous avons accompagné les Ehpad, les plus fragiles dans des moments où les vérités d’hier n’avait plus cours, dans des moments où les vérités étaient éphémères, pour tous, pour la science aussi.

Reprendrons-nous une vie comme avant ? Nul ne le sait. Nous devions changer pour le devenir de la planète, mais l’avons-nous suffisamment fait ? Cette crise est un nouveau défi pour nous tous, elle nous permettra de nous réinventer, d’innover, de modifier certaines de nos pratiques. Nous l’avons vécu, nous la vivons, nous sommes au cœur de la crise, avec ce conseil atypique en particulier, nous avons certainement changé, mais nous n’avons pas le recul nécessaire, l’avenir nous le dira. « Ce n’est qu’au début du crépuscule que la chouette de Minerve prend son envol » disait Hegel, patientons.

Marie Claude Masson, Doyenne du conseil me remet l’écharpe de Maire

Je terminerai par vous mes chers collègues du conseil municipal. Je vous remercie toutes et tous pour votre engagement, pour tous les Grignerots, pour notre ville dans ces moments où il plus facile de ne pas s’engager, de ne choisir que le confort personnel, vous avez choisi l’intérêt général.

L’intérêt général, c’est choisir l’autre avant soit même,

L’intérêt général, c’est choisir de faire au risque d’être critiqué.

L’intérêt général, c’est choisir Grigny avant toute logique de parti

Ghandi disait « nous sommes les feuilles d’un même arbre », ici nous serons tous au service des Grignerotes et des Grignerots.

Soit nous croyons que nous sommes là que pour prendre la lumière et nous leur ferons de l’ombre, aux Grignerots, ils ne pourront vivre parfaitement.

Soit nous serons leur oxygène pour leur permettre de se développer au mieux par la qualité de notre photosynthèse. C’est évidemment la vision de notre majorité, nos valeurs, servir sans se servir.

La nouvelle équipe des adjointes et adjoints élus le 25 mai

Enfin pour les membres de la Majorité, je vous remercie infiniment de votre confiance, de votre loyauté, cette unité m’oblige, ce soutien m’encourage et me comble. J’ai évidemment une pensée pour tous mes amis, mes proches, pour ceux qui m’ont accompagné depuis des années dans mes aventures municipales. Nous sommes porteurs de leurs valeurs, de leur engagement, de leur travail bien avant le nôtre.

Après Hegel et Gandhi, je serai plus pragmatique avec Michael Jordan « Le talent permet de gagner des matchs, mais le travail d’équipe et l’intelligence permettent de gagner les championnats ». Nous notre championnat dure 6 ans, la victoire ne sera que collective.

Et parce que nous sommes aussi des Lyonnais, je reprendrai une partie de l’hommage de Edouard Herriot à Tony Garnier, comme inspiration et ambition :

 « Les hommes se battent, bien à tort à mon sens, sur l’opposition qui existerait entre la tradition et le progrès. Qui ne voit cependant que la tradition d’aujourd’hui c’est le progrès d’hier. Ceux-là mêmes qui travaillent au progrès préparent la tradition. La tradition et le progrès sont les deux versants de la même montagne, mais pour voir ces deux aspects, il faut monter sur le sommet. Tony Garnier, c’est ce que vous avez fait ! » Je vous invite tous à escalader cette montagne de tradition et de progrès pour la réussite de Grigny et de ses habitants.

Merci. »