Pôle scolaire des Prix Nobel


A Grigny/Rhône, Accueil, Auprès de vous, Non classé / lundi, août 17th, 2020

C’était il y a un an, les écoles Marie Curie, Irène Joliot-Curie et le restaurant intergénérationnel Pierre Curie ouvraient leurs portes aux enfants. Après deux ans et demi de travaux et d’études, les travaux touchaient à leur fin. 

Quelles ont été les ambitions de ce projet?

Porté avec conviction et accompagné avec une vraie volonté, ce projet complexe a tenu toutes ses promesses. Il est la fierté des équipes qui l’ont mis en œuvre. Nous revenons sur la genèse de cette réalisation.  

Comment rendre les écoles et le restaurant de ce pôle scolaire du Grand Cœur de ville inclusifs? Comment pourraient-il accueillir sans discrimination tous les élèves et personnels. Ce fut notre première condition. Plus de 10 ans après la loi sur “l’égalité des droits et des chances, la participation et de la citoyenneté des personnes handicapées“, aucune école de la ville ne la respectait. Cela m’était inacceptable, nous devions agir.  L’objectif a été tenu, tous les bâtiments étaient accessibles pour tous. Nous l’avons même dépassé, en obtenant de l’Education Nationale l’ouverture d’un dispositif ULIS, pour les élèves en situation de troubles des apprentissages.

Un cheminement inclusif permet de relier l’école Marie Curie et le restaurant

Comment offrir les meilleures conditions de vie dans nos écoles tout au long de l’année?

Notre volonté a été claire: mettre en œuvre une rénovation énergétique de ces structure des années 68, afin de les inscrire dans une modernité durable. Pour cette mission, l’apport de la SPL Oser a été une vraie valeur ajoutée. Forte de son expérience sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes, elle a pu nous conseiller, nous accompagner et être un excellent apport comme co-maitrise d’ouvrage. Le bâtiment rénové a atteint la norme BBC Rénovation. Les bâtiments neufs ont obtenu la qualification RT 2012 – 20%. Le projet d’ensemble, malgré les extensions, aura une consommation inférieure de 40% vis à vis de l’initial. Pour son impact carbone, il était de 46 kg eq CO2/m², il est aujourd’hui de 17 kg eq CO2/m². Le bâtiment des années tout pétrole a obtenu une nouvelle jeunesse, durable.

Une vision d’avenir

L’agrandissement de l’école élémentaire et la création d’un restaurant scolaire sur site était un axe majeur du projet.

La création de quatre classes supplémentaires nous permet de préparer l’avenir, nous anticipons ainsi la fermeture de l’école du centre, Roger Tissot, dont les mises aux normes énergétiques et de qualité d’air s’avèrent impossible. 

Pour nous, offrir une restauration de qualité sur place pour les élèves apporte plusieurs avantages. En premier lieu, les élèves disposent de davantage de temps ludiques entre leurs demi-journées de cours. Ainsi les équipes périscolaires proposent des activités de détente et sportives, les élèves profitent pleinement de la coupure méridienne conformément aux propositions des chronobiologistes. Enfin la suppression des bus scolaires, qui auparavant transportaient les élèves au restaurant Veyret, réduit les charges et l’impact carbone de la ville. 

Une architecture qui donne du sens

En proximité du château du XVIIe, nous avions mis une condition architecturale forte lors du concours des porteurs de projets. Le cabinet Siz’ix, en particulier sa fondatrice Emmanuelle Andréani, a su créer un dialogue architectural entre la “maison des champs” et les nouveaux espaces. Ils ont su aussi sublimer l’ancienne école “industrielle”, lui donner une nouvelle jeunesse plus humaine, plus scolaire … L’ensemble des bâtiments trouvent leur place dans le parc du château, offrant un panel d’architectures harmonieux.

Un »mariage » de façades d’époques différentes

Une place pour la Nature à l’école

Enfin la dernière ambition portait sur le plateau sportif, issu des années béton, nous voulions lui redonner un caractère paysager. L’apport d’une dizaine d’arbres complète la canopée de la ville, ils offriront demain des espaces ombragés pour les enfants. Un grand espace en pelouse permettra les activités sportives dans des conditions tellement meilleures que l’ancien goudron…

La Nature s’invite au cœur des écoles: la désimperméabilisation des cours de récréation

La réussite éducative et personnelle de chaque enfant de Grigny reste notre première conviction. Elle est évidemment portée au quotidien par les équipes enseignantes et le personnel communal, nous nous attachons à leur offrir les meilleures conditions de travail. Les écoles Marie Curie et Irène Joliot Curie, le restaurant Pierre Curie contribueront à ces réussites, en espérant qu’un jour ces trois illustres prix Nobel inspireront nos petits Grignerots pour décrocher une des célèbres distinctions de l’académie suédoise.