La canopée: le parc du Manoir


A Grigny/Rhône, Accueil, Auprès de vous, Non classé / mardi, janvier 26th, 2021

Le parc du manoir est l’un des plus beaux parcs urbains de Grigny, voire des villes environnantes. Issu d’une bâtisse de la fin du XIXe siècle, « les petites Cazardes » construite par un riche marchand lyonnais, elle fût un hôtel durant de nombreuses années. Le parc s’articule autour d’un plan d’eau de deux hectares et est riche d’une canopée de qualité. Des grands sujets centenaires offrent des espaces ombragés autour de l’eau et des espaces prairies.

Le parc du Manoir, son étang, sa poterne (Guillaume Moulin)

Les principaux arbres sont: le séquoïa géant, le Copalme d’Amérique,
le Ginkgo biloba, le cèdre vert du Liban, le magnolia à grandes fleurs, l’érable sycomore, … Aujourd’hui, nous préparons le parc de demain. celui qui résistera aux aléas climatiques et en particulier au réchauffement, voire qui nous aidera à lutter contre la pollution. Ainsi, lors de ces mois d’hiver, nous avons planté une douzaine d’arbres dans le parc du manoir, la canopée de demain. Après avoir étudié les nouveaux arbres des cimetières de Grigny, posons notre regard sur le parc du Manoir.

Le savonnier

Le savonnier, est un petit arbre original, à l’allure un peu exotique, à la floraison spectaculaire et à la fructification étonnante. Il aime être installé en plein soleil. De 7 à 10 m de hauteur, de 4 m d’étalement, il résiste mal au froid mais parfaitement à la chaleur, apprécie le plein soleil. Ses feuilles vert foncé, virent au jaune doré puis orangées à l’automne. Quand les étés sont chauds, les fleurs abondent et peuvent cacher les feuilles. C’est un arbre majestueux, qui a toute sa place dans ce parc, dans les conditions climatiques futures.

Le savonnier, arbre majestueux des parcs urbains (Ooreka.fr)

L’arbre de Judée

L’arbre de Judée est apprécié pour sa silhouette élégante, sa floraison rose au printemps et sa résistance au soleil. Il peut atteindre une dizaine de mètres, avec son houppier en dôme, en plein soleil, il est plus large que haut. Au printemps, ses nombreuses fleurs, collées aux branches par paquets de 4 à 8, sont des sources de nourritures précoces pour les insectes. Beau, résistant, il sera aussi une source de biodiversité dans le parc du Manoir.

Arbre de Judée aux Tuileries (Photo-Paysage.com)

Le Paulownia impérial

Cet arbre est très majestueux, il peut atteindre près de 15 mètres et résiste parfaitement à la pollution, ce qui fait qu’il est parfaitement adapté à la ville. Ses grandes feuilles, de 15 à 30 centimètres lui confèrent sa prestance mais plus encore ses fleurs violettes, en forme de trompette, offrent une beauté exceptionnelle au printemps. Elles émettent un parfum qui rappelle celui de la violette et apparaissent avant le feuillage.

Tulipier de virginie

Avec une hauteur de plus de 20 mètres et un tronc puissant, le tulipier peut vivre près de 500 ans, il est une pièce maitresse d’un parc urbain. Son feuillage est vert vif sur le dessus, gris-vert dessous et jaune d’or en automne. En juin – juillet, les fleurs, en forme de tulipe, de couleur jaune verdâtre au cœur orangé donnent au tulipier un caractère mystérieux par ce mélange de couleurs fleurs et feuilles. Le tulipier résiste parfaitement au froid, mais aussi au soleil. Il craint le vent, mais le parc du manoir le protégera.

La fleur du tulipier de Virginie

Merisier des oiseaux

Le merisier est inscrit dans l’histoire de notre région, ses petites fleurs blanches, avec celles des amandiers, annoncent le printemps . Les fruits des merisiers ne sont pas assez sucrés pour la consommation, mais ils font le bonheur des oiseaux. Très rustique, il supporte parfaitement le soleil comme les espaces semi-ombragés. Une étude sur l’écorce du merisier démontre la présence d’une molécule permettant de lutter contre les microbes par l’action sur les biofilms.

Le merisier au printemps, ses petites fleurs blanches

Le Frêne à fleurs

D’une hauteur de 10 à 15 mètres, le frêne à fleurs a une croissance rapide, il est de forme arrondie et au feuillage dense, de couleur vert foncé. Au printemps, les fleurs blanches teintées de vert parfumeront le parc pour le plus grand plaisir des promeneurs. Le frêne à fleurs apprécie le soleil et la lumière, il pousse parfaitement sur les sols parfois pauvres de Corse et des Alpes maritimes.

Le frêne à fleurs (Ooreka.fr)

Le Sophora du japon

Le Sophora du Japon ou Arbre aux pagodes, d’une croissance rapide, il peut atteindre 25 mètres. Ses fleurs, parfumées et nectarifères, sont appréciées des abeilles de l’été à l’automne. Son feuillage est composé de grandes feuilles, de presque 30 cm, d’une couleur vert foncé et brillantes sur le dessus. Il apprécie le grand ensoleillement, même s’il préfère un sol humide, il résiste parfaitement à la sécheresse mais aussi à la pollution. Adapté au milieu urbain, il fixe parfaitement l’azote et les plantes voisines en bénéficient.

L’Orme résistant

L’Orme est un arbre majestueux et puissant, fort utilisé pendant des siècles dans l’ébénisterie et la tonnellerie. Ces arbres sont en voie de disparition. La raison? La graphiose, appelée aussi la maladie hollandaise de l’Orme, causée par un champignon transmis par un coléoptère appelé scolyte de l’Orme. Celui planté au parc du manoir est résistant à la graphiose. Ainsi, il pourra se développer et atteindre une hauteur de 15 mètres pour une circonférence de 8 mètres. Il est rustique, peu exigeant et aime le soleil. Son feuillage vert clair devient jaune d’or à l’automne.

Deux hectares de verdure au cœur de Grigny (Nicolas Bennegent – Grigny)

Le parc du Manoir est caractérisé par la richesse de ses essences, la qualité de ses sujets, son histoire témoigne de cette ambition. Aujourd’hui, nous renouons avec cette tradition. Les arbres sont vivants, ils leur faut du temps pour prendre leur place, ceux ci seront matures dans 20 ans.

Nous dessinons le parc du Manoir de demain, celui qui résistera au réchauffement climatique, parfois aux excès du climat,. Mais ce parc est un lieu de vie, des amoureux sur des bancs publics, des jeunes marié voire des familles profitent et vivent dans ce parc des moments importants, des temps de loisirs, des instants suspendus dans le temps. Avec ce plan canopée, le parc du manoir dessine une transition, comme l’ensemble de la ville le fait, avec pragmatisme et ambition. Avec ces aménagements, nous donnons aux habitants des lieux de flâneries, des espaces de « rêveries pour des promeneurs solitaires » des lieux de vie pour les petits et les grands.